dimanche 27 mai 2007

Explication de texte…

« Et le désir s’accroît quand l’effet se recule » Corneille, Polyeucte, acte I

Ceci s'est transformé sur France-Culture aujourd'hui par : "Le désir s'accroît quand les fesses reculent". Dois-je avouer que j'ai éclaté de rire ?

2 commentaires:

vy a dit…

C'était une émission sur le nouveau réalisme ?

Amaryllis a dit…

Non Vy, bonne idée ! C'était "les papous dans la tête" pour faire des calembours pareils