mardi 8 mai 2007

Grisaille


Grisaille dans le ciel, sous mes pieds, dans ma tête.

Bon, j'étais un peu sévère, hier sur la correspondance Nïn/Miller. Ils critiquent à tour de rôle leurs écrits et là, l'intérêt pointe. J'ai appris dans une lettre d'Henry Miller que Beckett avait écrit un essai sur Proust. Me renseigner.

3 commentaires:

pommereinette a dit…

Nancy Huston dans "Professeurs de désespoir" fait mention,dans le chapitre sur Beckett, d'un livre sur Proust qui lui aurait été commandé par des amis ...
Il avait alors 22 ans et cette étude lui donne l'occasion de se plonger dans ... Arthur Schopenhauer.

Corinne a dit…

En espérant qu'une percée lumineuse pas loin derrière ces nuages apparaisse vite...

je t'envoie une pensée vers toi en rayon de soleil ;-)

Amaryllis a dit…

@pommereinette
Oui, j'ai trouvé des phrases de Beckett sur Proust : "Proust est totalement détaché de toutes considérations éthique, dans son univers il n'y a ni justice, ni injustice" ; " Si Proust explique ses personnages, c'est afin qu'ils apparaissent tels qu'ils sont : inexplicables".

@ Corinne
Le rayon de soleil est arrivé, brièvement, derrière les nuages et le vent.