jeudi 15 mai 2008

Vêtements nature

"Ce qui m'intéresse, c'est de rappeler à l'homme que malgré toute sa science et toute sa volonté de maîtriser le monde, il est finalement aussi fragile qu'une brindille. Moi, je m'interroge effectivement sur la place de l'homme dans son environnement. Alors que dans notre culture occidentale, l'homme se situe au-dessus de la nature."

Isabelle Tournoud


gant de tomates séchées

Gantelet et babouches en monnaie du pape.

Un vrai conte de fées, romantique et poétique.

3 commentaires:

Flora a dit…

extraordinaires ces babouches en monnaie du pape !

Amaryllis a dit…

Oui Flora, ce sont aussi les babouches que je préfère dans le travail d'Isabelle Tournoud

Kyrielle a dit…

Pour info, une partie du travail d'Isabelle Tournoud est visible dans le cadre de la 5è biennale d'art contemporain "dans" et "avec" la nature, "Les Environnementales 2008", jusqu'au 11 juillet, à Jouy en Josas 78. http://www.tecomah.fr/les-environnementales/
Kyrielle