mercredi 5 décembre 2007

Si

Si j'avais les jours à compter je marquerais soir après soir mes petites croix de récompense
Je tiendrais mes mois des saisons mon calendrier de forçat mon agenda de pénélope
Ça ne me ferait ni chaud ni froid juillet janvier en solitaire je traverserais les années
Si grand amour était en vue où à revenir quel beau jour je l'appellerais mon cher Ulysse et puis je choisirais la danse plutôt que la tapisserie
Je blouserais les mauvais génies en faisant jazzer mon seul coeur
Je mettrais le chagrin en boîte avec un jeu de mots facile
Je tanguerais l'éternité pour en découdre avec les nuits tchatchatchatcherais jusqu'au matin dans une autre histoire aussi vraie si j'avais de quoi de l'espoir

Valérie Rouzeau , Va où, éd Le temps qu'il fait , 2002, page 39

1 commentaire:

Eric a dit…

Bonjour :-)

Vraiment beau ce que Valérie Rouzeau écrit.

Merci de nous faire découvrir et de partager.

Eric