vendredi 23 novembre 2007

Les belles étrangères

Les Belles Etrangères de 2007 se déroulent du 13 au 24 novembre et sont consacrées au Liban. À cette occasion, un poème de Venus Khoury-Ghata :

Tu t'empêtres dans ton ombre et renverses ta maison
tu reconstruis un premier mur avec ta main à l'est
un second mur avec ta main à l'ouest
tu les relies par un cri linéaire

Tu comptes sur l'éclair pour dessiner ta porte
sur les vents pour agrandir ton champ

Tu te tiens immobile dans ton ombre
tu te crois nécessaire à la verticalité du jour.

Venus Khoury-Ghata, Anthologie personnelle, Ed Actes-Sud, p.81

1 commentaire:

graindesel a dit…

Une fois le festival terminé, lire les auteurs !
je me laisserai tenter par Elias Khoury et je crois que joumana Haddad, réputée sulfureuse au Liban, comme elle le dit elle-même, mérite l'attention. Le tout sera de trouver ses livres.
Si "le retour de lilith" est sur amazon, on ne trouve ses poèmes qu'en anglais, alors que francophone d'origine, elle a opté pour des poèmes en arabe.

http://grain-de-sel.cultureforum.net/sciences-humaines-et-documents-f7/liban-t2918.htm?highlight=liban