samedi 14 juillet 2007

En arrière

Sur son balcon, elle regarde le quart de lune, scrute la dune, écoute le bruit régulier de la mer. Elle est seule mais l'âme au chaud. Des papillons de nuit volètent autour d'elle. La nuit avance. Les fenêtres des bâtiments hideux en bord de mer peu à peu s'éclairent. Les immeubles penchent en arrière, de honte pense t-elle ! Une première étoile scintille dans le ciel. Une lumière clignote par intermittence loin vers la mer. Un phare. Elle ne voit plus ce qu'elle écrit. Elle écrit dans le noir, contre le noir.


2 commentaires:

Corinne a dit…

Douce compagne que celle de la nuit qui tombe...
Qu'elle te soit douce et légère et accompagne tes rêves...

Amaryllis a dit…

Merci Corinne